22 avril 2009

ELLE : ronde et sexy ... en XXS

Encore une fois, ELLE souffre de schizophrénie.
Encore une fois, ELLE magazine féminin et féministe se prend les pieds dans le tapis.
Encore une fois, ELLE dérape.
Cette semaine, l'accroche légèrement aguicheuse et vendeuse "ronde et sexy" nous laisse caresser l'espoir de pouvoir admirer quelques tenues fashionement correctes, quelques pièces de créateurs, au delà du 36.
Que neni mes soeurs.
De style, il n'en est point, juste quelques vagues témoignages de minettes vaguement trendy parce qu'elles portent des fringues que même tante Eliane mettrait pas pour jardiner.
Et "ronde" ? C'est simple, à vue d'oeil, ces filles font du 38... elles sont obèses, c'est clair.
Encore plus clair, l'immoralité de ce magazine, son inconscience criminelle, son irrespect de son lectorat.
On commençait à s'habituer aux conneries rigolotes de ELLE (Gwynette qui nous cause cellulite, ça valait son pesant de cacahuètes), aux arrangements avec la vérité (cf. l'article "ce que mange les minces" et sa réponse "ben rien, elles bouffent pas") mais cette, fois, il n'y a rien de drôle, juste un insoutenable charge remise sur les épaules des femmes.

Le bravo de la semaine revient à Pénélope Jolicoeur.

1 commentaire:

Princesse de Clèves a dit…

Ronde et sexy : ça laisse entendre tout un programme, comme si le fait d'être ronde était une handicap, difficilement surmontable...